On vous rappelle !


L’impact du Grand Paris sur le marché immobilier

Le projet du Grand Paris Express est destiné en premier lieu à faciliter le transport de millions de franciliens qui pourront circuler de banlieue à banlieue sans passer par Paris. D’ici 2030, une rocade constituée de quatre nouvelles lignes de métro, de 200 kilomètres de ligne automatique et de 68 gares va voir le jour. Selon le Directeur Général du réseau, il servira à vaincre les inégalités historiques des prix de l’immobilier entre l’Est et l’Ouest parisien.

 

Quel est l’impact du Grand Paris sur la structure du bâti ?

L’ouverture de nouvelles gares va induire le développement de bassins d’emploi et par suite l’implantation d’infrastructures économiques, culturelles et sportives. Ce sont des quartiers nouveaux qui vont structurellement modifier l’existant. À titre d’exemple, on peut citer Vitry-sur-Seine et la vaste zone industrielle des Ardoines qui regroupe PME et entrepôts. Un pôle dédié aux biotechnologies doit sortir de terre, accompagné d’immeubles de bureaux, de commerces et d’un nombre conséquent de logements, environ 70 000 par an durant les 25 ans à venir. C’est un marché immobilier extraordinaire qui va s’ouvrir pour les futurs clients de COSIM, chasseur immobilier en région parisienne.

 

Comment appréhender les modifications du marché immobilier ?

Le paysage francilien va être totalement modifié et ce sont certainement les quartiers les plus défavorisés actuellement qui profiteront de ce changement. Cette transformation n’est toutefois pas identique dans toutes les villes concernées. Toutes ne disposent pas de réserves foncières et ne peuvent donc pas libérer des terrains pour créer une dynamique de constructions. Par ailleurs, certains projets d’urbanisme se réalisent plus lentement que d’autres. Ainsi Aubervilliers tarde-t-elle à concrétiser ses projets malgré le prolongement de la ligne 12. D’autres communes sont tributaires de la livraison de la ligne de métro, telle Nanterre. Pour d’autres encore, on estime que l’accélérateur réel des opérations sera le projet des Jeux Olympiques en 2024. Si vous souhaitez réaliser des plus-values, une analyse fine du marché immobilier des villes et des prix pratiqués est indispensable. Le recours à un chasseur d’appartement vous permettra de disposer d’un accompagnement complet.

 

Quel est l’impact du Grand Paris en termes de prix ?

Le site Capital a fait procéder à une étude portant sur l’évolution des prix en 2017 dans les principales villes d’Île de France. Les prix augmentent de 3,7 % en moyenne pour les communes qui bénéficieront d’une mise en service en 2020 alors que le pourcentage d’augmentation sur l’Île-de-France est égal à 2,6 %. Les villes qui attendent la ligne 15 à l’horizon 2023/2024, subissent une hausse de 3,2 %. Les situations sont très diversifiées en fonction des communes, l’effet Grand Paris ne bénéficie pas à toutes. Ainsi voit-on les villes concernées par le projet Grand Paris au-delà de 2024, les moins attractives pour les acheteurs, subir une baisse significative de leurs tarifs immobiliers.

Les observateurs immobiliers constatent, à un an de l’ouverture de la première station de métro à Saint-Ouen, une augmentation des prix allant de 2 % à plus de 12 %. Il s’agit de Saint-Ouen, Villejuif, Villiers-sur-Marne, Bagneux, Le Kremlin Bicêtre et Cachan. L’équipe de COSIM, Chasseur immobilier en région parisienne, est votre interlocuteur privilégié pour vous aider à réaliser de bonnes affaires.

Florian Marjolet Posté le 2 janvier 2018