On vous rappelle !
Icone contact coach & chasseur immobilier


Est-il intéressant d’acheter un bien vendu occupé ?

Nos clients qui souhaitent être accompagnés par un chasseur immobilier COSIM sont parfois ouverts à acheter un bien vendu occupé. Dans ce cas, leur projet est soit de réaliser un investissement locatif soit d’acquérir une résidence principale sans contrainte forte pour l’habiter rapidement.

La principale motivation pour acheter un bien vendu occupé est l’accès à un appartement ou une maison de qualité avec une décote sur le prix d’achat. Cependant, il faut être attentif à certains éléments du bail, mais également à la législation en vigueur.

Pour rappel, dans le cas d’un bien vendu occupé, le locataire reste dans les lieux et voit son bail se poursuivre aux mêmes conditions avec le nouveau propriétaire. Avant la loi ALUR, il suffisait de prévenir le locataire 6 mois avant le renouvellement du bail pour pouvoir l’habiter ou le revendre vide. Depuis, les règles ont changé, le nouveau propriétaire doit respecter un délai de carence avant de donner congé au locataire en place pour vendre ou habiter le logement (vide ou meublé)

  • Revendre : le nouveau propriétaire/bailleur ne peut pas donner congé pour vente à son locataire avant le terme de la 1ère reconduction tacite ou du 1er renouvellement du bail
  • Habiter : si le terme du bail en cours intervient moins de 2 ans après l’achat, le congé pour reprise donné par le nouveau propriétaire/bailleur au terme du bail en cours prend effet à partir de 2 ans après la date d’achat.

Le chasseur immobilier COSIM saura calculer la décote à appliquer sur le prix du marché, en tenant compte des critères suivants :

  • Délai avant le premier renouvellement du bail
  • Niveau de rentabilité en fonction du montant du loyer
  • Type de location : vide/meublée, personne physique/morale
  • Qualité et âge du locataire
  • Complétude du bail

COSIM, votre chasseur immobilier, vous remercie pour la lecture de cet article. Nous nous tenons à votre disposition si vous souhaitez obtenir un complément d’informations.

Florian Marjolet Posté le 17 mai 2017