On vous rappelle !
Icone contact coach & chasseur immobilier


Le prêt relais, que faut-il savoir ?

Vous cherchez des informations concernant les prêts relais, en tant que spécialiste en coaching d’immobilier, COSIM vous propose de retrouver les éléments indispensables à vos démarches pour l’achat de biens immobiliers. Le prêt relais est, de manière générale, une avance de trésorerie accordée par la banque pour pouvoir acheter votre logement avant d’avoir vendu votre logement actuel lorsque vous êtes déjà propriétaire d’un bien immobilier.


Tout savoir sur le prêt relais

En effet, être propriétaire nécessite de réaliser quelques démarches pour acquérir un nouveau bien immobilier et cela peut souvent sembler compliquées. Néanmoins, en faisant appel à des chasseurs d’appartements, il est possible d’obtenir quelques informations complémentaires. L’existence du prêt relais a pour but de faciliter les démarches d’achat/vente d’appartements ou de maisons. Comme son nom l’indique, cette mesure assure un relais entre le financement du logement occupé et celui de l‘achat du futur bien. Pour se faire, la banque met à disposition un prêt destiné à constituer une partie de l’apport personnel du nouveau logement. Ce type de prêt concerne tout acquéreur étant donc déjà propriétaire d’une résidence principale et permet l’achat d’un nouveau bien jusqu’à ce que l’ancien soit vendu.

Faire appel à des spécialistes

En faisant appel à une agence spécialisée en achat/vente d’immobilier, vous pouvez faire évaluer votre bien. L’estimation réalisée vous donnera ainsi le montant du prêt relais nécessaire. Le montant du prêt pouvant varier de 50 à 80% du prix de vente estimé, en règle générale il est de 70%, peut aussi varier en fonction du type de bien, s’il s’agit d’un bien neuf ou d’occasion. D’autre part, un prêt relais a une durée de 1 an et peut être prolongé à deux ans. Lors de la souscription, l’emprunteur peut choisir soit de payer l’intégralité une fois le prêt arrivé à échéance soit de payer par mensualité durant toute la durée du prêt.

Trois cas envisageables pour le prêt relais

Le premier vise l’achat de bien d’une moindre valeur ou de valeur équivalente. Il est ici question de prêt relais sec car il sera le seul prêt sur le plan de financement. C’est en quelque sorte l’avance sur trésorerie. Ce prêt permet le remboursement par de petites mensualités, le capital sera soldé une fois la vente de l’ancien bien effectuée. Le deuxième cas associe prêt relais et crédit immobilier afin de financer un bien de plus grande valeur. Enfin, le troisième cas concerne le prêt d’achat revente. En effet, il est possible pour la banque de racheter le crédit en cours pour ainsi réaliser un montage financier incluant le prêt relais ainsi qu’un prêt à long terme.

Comment limiter les risques

Pour les chasseurs d’immobilier, il est important de vous conseiller sur les risques des prêt-relais. En effet, avec le prêt relais la banque vous avance l’argent pour l’achat du bien alors que vous n’avez pas encore vendu le vôtre mais ce n’est pas sans risque. Ce type de prêt peut effectivement effrayer quelques emprunteurs. En effet, il peut être très difficile de vendre un bien immobilier dans un contexte tendu. Les conséquences seront alors l’accroissement des intérêts du crédit relais ainsi que le coût très élevé au vu des délais de vente. De plus, certaines banques n’hésitent pas à mettre la pression lorsque la vente se fait trop longue. Les conséquences sont multiples, soit le prix du bien est revu à la baisse pour pouvoir être vendu soit la banque se saisit de votre bien pour le revendre et ainsi récupérer l’argent prêté. Il est donc de rigueur de porter un regard sur l’état du marché avant de souscrire ce type de prêt.

Florian Marjolet Posté le 30 août 2017