On vous rappelle !


Quels sont les travaux utiles lors de la vente de votre logement ?

Au cours de la vente d’un bien immobilier, chacun espère faire une opération financière intéressante, c’est pourquoi bon nombre de vendeurs négligent les dégradations mineures de leur bien mis en vente, pensant économiser de l’argent. Sachez pourtant que quelques travaux bien pensés peuvent accélérer sa vente et augmenter son prix. Quels sont alors ces travaux utiles à réaliser lors de la vente d’un logement ?

Réaliser des travaux avant la vente : pour quelles raisons ?

Lorsqu’un bien immobilier est habité pendant longtemps, il s’use forcément et subit diverses dégradations. Ceci est inévitable, que vous ayez occupé personnellement votre logement ou que vous l’ayez placé en location. Or, ce que recherche tout acheteur, c’est un bien qui inspire confiance. C’est pourquoi même si les petites rayures et autres dégradations mineures peuvent vous sembler négligeables, elles jouent en votre défaveur lors des négociations, pénalisant ainsi la vente. C’est pourquoi les rénovations que vous réaliserez avant la vente vous profiteront toujours, du moins si elles sont bien pensées, limitées à l’essentiel et ne dépassant pas 2% à 3% du prix de vente.

Quels sont les éléments à ne pas négliger

Certains travaux mineurs et généralement peu coûteux peuvent considérablement améliorer l’aspect de votre bien, permettant ainsi à un acheteur potentiel de se projeter dedans. Voici les postes à revoir par ordre de priorité :

  • La cuisine et la salle d’eau : ce sont des pièces essentielles et leur modification ne nécessite qu’un investissement minime. Dans la salle de bain, changer le bac de douche et la pomme de douche suffit généralement à apporter une touche de modernité. Dans la cuisine, il suffit parfois de remplacer des éléments de rangement, le lavabo ou l’évier, de poser un nouveau plan de travail, d’installer un nouveau un frigo ou d’installer de nouveaux robinets pour donner à la pièce un coup de fraîcheur ;
  • Les murs : leur couleur donne le ton de la décoration intérieure. Retenez juste que des murs sales, aux couleurs vieillies ou recouvertes de tâches refroidissent l’enthousiasme d’éventuels acquéreurs. N’hésitez donc pas à repeindre vos murs avec des couleurs aux tons neutres comme le gris clair, le blanc ou le blanc cassé. Ces couleurs ont l’avantage de s’harmoniser avec tous les styles de mobiliers ;
  • Les sols : ils sont sans aucun doute la partie d’une habitation qui s’use le plus rapidement. Le sol en revêtement vieillit assez bien alors que les autres types de sols enlaidissent votre bien une fois qu’ils sont trop usés. Pour apporter de la fraîcheur à vos sols, optez surtout pour les revêtements vinyle ;

Faire appel à un professionnel, une bonne idée ?

Aujourd’hui, il y a un vrai marché pour la rénovation des biens à vendre et des entreprises qui se spécialisent dans ce secteur. Pour se faciliter la vie, l’idéal est  de recourir au service d’un professionnel pour rénover son bien, sauf si vous êtes un très bon bricoleur.

Depuis peu est apparu un nouveau service immobilier, le “home staging”, offrant en quelques sorte un relooking du bien mis en vente, cela afin d’optimiser son prix. Pour cela, les “home stager” se rendent sur place et effectuent un diagnostic pour détecter les freins éventuels à la vente. S’en suivent des recommandations : réparations mineurs comme changer un interrupteur cassé, mais également des propositions visant à  améliorer l’aspect général du bien, notamment sa décoration et son agencement permettant ainsi aux futurs acquéreurs de mieux se projeter.

Dans tous les cas, si vous faites appel à un professionnel, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en demandant plusieurs devis à plusieurs prestataires pour faire des économies. Ne vous précipitez pas : prenez le temps de faire la comparaison.

Florian Marjolet Posté le 3 février 2020