On vous rappelle !


    Connaissez-vous les règles de numérotation des rues à Paris ?

    Nos chasseurs d’appartements à Paris accompagnent des personnes dont l’exposition du séjour est un critère souvent important. Saviez-vous qu’il est possible de déterminer l’orientation suivant que le numéro de rue de l’immeuble soit pair ou impair ?

    Avant la mise en place des numéros, on s’orienter approximativement grâce à des points de repères : spécificités topographiques, enseignes, formes de maisons… Au 18ème siècle, les prémices d’une numérotation apparaissent afin d’aider entre autres à mieux collecter les impôts.

    La numérotation des maisons de Paris débute avec la déclaration du 28 septembre 1728, afin de réglementer le nombre de commerces présents, notamment sur les bords de la Bièvre (affluent de la Seine). La numérotation des habitations se faisait de façon continue sur un côté de la voie et se poursuivait sur l’autre.

    C’est le décret du 4 février 1805, ordonné par Napoléon 1er, qui instaura le système des numéros pair et impair de chaque côté d’une rue. La disposition des numéros est déterminée par la situation de la rue relativement à la Seine.

    • Dans les rues perpendiculaires et dans les rues obliques, le premier numéro de la série commence à l’entrée de la rue du côté le plus proche de la Seine.
    • Dans les rues parallèles, les numéros de la série commencent à l’entrée de la rue en amont de la Seine, et croissent dans le sens de son cours. Ainsi les « bonnes expositions » sont du côté numéros pairs.
    • L’article 4 indique que « La série des numéros sera formée des nombres pairs pour le côté droit de la rue, et des nombres impairs pour le côté gauche

    Il existe quelques exceptions à cette réglementation générale! La plupart se situant dans le 12ème arrondissement. Attention à la rue de Charenton et ses 3 kilomètres qui voit ses numéros augmenter dans le sens inverse de l’écoulement de la Seine. La rue de Presbourg étant circulaire, elle possède évidemment son propre système de numérotation. Sans oublier les iles de la Cité et de Saint-Louis avec une ensemble de rues qui donnent des deux côtés sur la Seine. L’article 6 précise que dans les îles, le grand canal de la rivière détermine la position des rues. La décision fut prise, de ranger l’ile de la Cité côté rive gauche et l’ile Saint-Louis côté rive droite.

    Le décret prescrivait dans son article 8 que : « Dans les rues perpendiculaires ou obliques au cours de la rivière, le numérotage sera exécuté en noir sur un fond d’ocre; dans les rues parallèles il sera en rouge sur le même fond ». En application de l’arrêté du préfet de la Seine du 28 juin 1847, la ville opta pour des plaques en porcelaine émaillée, cette fois établies sur un fond bleu avec chiffres blancs pour s’accorder au code de couleur imposé dans le même temps aux noms des rues.

    COSIM, votre chasseur d’appartement Paris, vous remercie pour la lecture de cet article.