On vous rappelle !


    Projet d’achat-vente, tout savoir sur le prêt relais

    Vous souhaitez acheter un bien immobilier mais vous n’avez pas encore vendu le vôtre. Face à cette situation, le prêt relais peut se révéler être la meilleure solution pour mener à bien le plan de financement de votre projet d’achat-vente.

    Comment fonctionne le prêt relais ? quels sont les différents types de prêts relais ? Quels sont les avantages et les risques associés ?

    COSIM, chasseur immobilier parisien, vous apporte un éclairage complet sur le sujet.

     

    Le prêt relais : comment ça fonctionne ?

    Cet emprunt concerne les acquéreurs qui sont déjà propriétaires de leur résidence principale. Une fois votre projet d’achat immobilier concrétisé, vous souscrivez un prêt relais avec votre banque qui vous permettra d’obtenir une avance de trésorerie.

    Un prêt relais est un prêt bancaire accordé pour une très courte durée : généralement de quelques semaines à quelques mois. La durée du prêt est fixée à 12 mois mais peut s’étendre jusqu’à 24 mois maximum en étant renouvelé. Ce prêt permet de financer totalement ou partiellement l’achat d’un nouveau bien immobilier avant même d’avoir vendu le précédent. Ainsi, pas besoin d’attendre de vendre votre premier bien pour pouvoir acheter le second. Une fois la vente conclue, vous remboursez votre prêt.

    Le prêt relais se démarque également par l’absence d’indemnités de remboursement anticipé (IRA). Le délai d’obtention d’un prêt relais est compris entre 45 jours et 2 mois selon les banques.

     

    Quels sont les différents types de prêts relais ?

    Il existe 3 types de prêts relais : le prêt relais sec, le prêt relais associé et le prêt relais rachat.

    Le prêt relais dit « sec » est celui qui est simple. C’est-à-dire qu’il ne s’accompagne pas d’un autre prêt classique pour couvrir la totalité de l’achat du nouveau bien immobilier. Ce type de prêt est présent dans le cas où le montant du nouvel achat est inférieur ou égale au montant du prêt relais. Autrement dit, le montant du prêt relais est suffisamment élevé pour que vous n’ayez pas besoin d’obtenir un prêt supplémentaire.

    Le prêt relais associé, contrairement au prêt relais sec, est un prêt relais qui est relié à un autre prêt immobilier classique. Dans ce cas-ci, le prêt relais, seul, ne permet pas de financer la totalité de votre nouveau bien immobilier. Pour vous éviter d’avoir trop difficultés à rembourser vos deux prêts et de dépasser les 35% de taux d’endettement, nous vous conseillons de demander une franchise totale pour le prêt relais et un remboursement différé pour le prêt associé. Avec la franchise totale, vous n’aurez que l’assurance du prêt à payer chaque mois. Les intérêts et la somme du prêt relais seront remboursés à la vente du bien. Vous pourrez ensuite rembourser votre prêt associé en toute sérénité.

    Le prêt relais rachat est tout simplement le rachat du prêt relais par une banque. Vous choisissez ce type de prêt quand vous n’avez pas encore fini de rembourser le crédit du bien que vous possédez ou que le taux d’endettement maximum est atteint avec le montant du prêt relais. Les différents crédits sont ainsi fusionnés pour n’avoir qu’une seule mensualité à régler.

     

    Quel est le montant du prêt relais accordé ?

    Le montant du prêt relais est estimé entre 50% et 80%, en moyenne à 70%, de la valeur du bien mis en vente. Cela permet, pour les banques, d’anticiper une baisse du prix de vente en cas de difficultés pour vendre le bien. Elles peuvent également faire leur propre estimation de votre bien. Soyez donc sûr que votre estimation soit correcte. Nous vous conseillons de contacter un courtier immobilier pour qu’il vous accompagne dans votre plan de financement et vous aide à rassurer au maximum les banques.

    Dans le cas où vous avez déjà un compromis de vente signé, les banques peuvent vous accorder un prêt jusqu’à 80% de la valeur du bien mis en vente.

    Le taux d’un prêt relais est supérieur au taux d’un prêt classique. En effet, il est généralement supérieur de 0,10% à 0,30% à celui d’un prêt d’une durée de 10 ans.

     

    Quels sont les avantages et les risques associés ?

    Le principal avantage du prêt relais est d’éviter de louer un bien immobilier entre la vente et l’achat. C’est un confort non négligeable pour une famille avec des enfants. Pas besoin d’attendre de vendre votre bien pour vous installer dans le logement qui vous correspond.

    En revanche, le prêt relais implique des frais supplémentaires avec des taux d’intérêt plus élevés. Cela doit être contrebalancé avec les frais d’une éventuelle location et ses déménagements. D’où l’intérêt de bien budgétiser avant de s’engager, afin de savoir si le prêt relais est le meilleur moyen de financement.

    Il est également possible que vous n’arriviez pas à vendre votre bien. Souscrire un prêt relais devient alors risqué. En effet, si vous ne pouvez pas rembourser votre prêt, vous risquez un surendettement. Dans ce cas de figure, le prix du bien en vente est revu à la baisse ou, si vous avez une banque conciliante et que votre niveau d’endettement le permet, elle peut vous proposer de transformer le prêt relais en prêt classique. Cependant, mieux vaut éviter cette situation et s’assurer de trouver un acquéreur en temps et en heure ou de trouver une alternative au prêt relais, comme la vente longue.

    Nos chasseurs d’appartements COSIM se tiennent à votre disposition pour planifier un rendez-vous afin d’échanger sur votre projet immobilier.

    Florian Marjolet Posté le 18 novembre 2022