On vous rappelle !


Conseil habitation : comment bien préparer son logement à l’arrivée de l’hiver ?

Qui dit hiver dit festivités et décoration, mais pas seulement. Avec les températures qui sont en chute libre, il est important de prendre un certain nombre de précautions, pour éviter d’éventuels dégâts causés par le froid et l’humidité, assurer votre confort tout au long de la saison, et vous garantir un cadre de vie sain, sans mauvaises surprises. Voici donc quelques conseils pratiques d’un chasseur d’appartement qui permettront de bien préparer votre logement, pour un hiver doux et agréable.

 

Optimiser l’isolation

Vérifier le système d’isolation est l’un des premiers réflexes à avoir afin de préparer votre habitation à l’arrivée de l’hiver. Pour que votre intérieur soit le plus confortable possible pendant cette période de froid, sans avoir à faire flamber vos factures d’électricité, il est donc important de s’assurer que votre maison soit bien isolée, et ce, dès l’automne. Commencez donc par constater si l’isolation des combles est toujours en bon état et sans dommage particulier, afin d’éviter les cas d’infiltration ou la présence de petits animaux. En ce qui concerne l’isolation des fenêtres, pensez à changer les joints pour éviter l’infiltration de l’air et lutter contre l’humidité. Le passage du simple au triple vitrage est également une solution très efficace, aussi bien sur le plan thermique qu’acoustique.

 

Vérifier la toiture

Examiner l’état du toit est également indispensable avant l’installation de l’hiver, surtout lorsque la région où se situe votre logement a subi des intempéries pendant la période estivale. Il faudra avant tout constater l’état général de votre toit, si les tuiles sont abîmées ou cassées, et/ou si des lichens ou de la mousse ont commencé à s’y installer. Vérifiez ensuite son étanchéité. Vous devez vous assurer que l’isolation des combles est encore impeccable, et que l’isolant en place n’a pas subi de dégâts. Profitez également de cette petite inspection pour nettoyer les gouttières, en enlevant entre autres les feuilles mortes qui sont susceptibles de les obstruer. En cas de besoin, n’hésitez pas à faire appel à un couvreur afin d’assurer l’entretien de votre toiture.

Inspecter et protéger les canalisations

La préparation de votre logement à l’arrivée de l’hiver passe également par la vérification des canalisations. Sachez en effet qu’en cas de température très basse, les conduites d’eau sont susceptibles de geler et d’éclater, et occasionner par la suite un dégât des eaux. La meilleure manière de prévenir à ce type d’incident est donc de procéder à une isolation, en enveloppant aussi bien les tuyaux extérieurs qu’intérieurs et ceux qui se trouvent au niveau des combles avec une gaine isolante. Cette précaution est également valable pour les tuyaux se trouvant à l’entrée et à la sortie de votre compteur.

 

L’entretien du système de chauffage

L’entretien du chauffage est indispensable, voire obligatoire à l’aube de l’hiver, pour éviter que vous passiez la saison dans le froid. Pensez avant tout à contrôler l’état et le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage. Les équipements désuets et mal entretenus augmentent aussi bien les risques d’incendie que de pollution intérieure. À titre indicatif, si votre logement est chauffé avec une fournaise, il faudra nettoyer ou remplacer le filtre du dispositif, et celui de l’humidificateur intégré. Pensez également à ramoner les conduits si votre habitation est dotée d’une cheminée ou d’une poêle. Sachez toutefois que votre système de chauffage doit être contrôlé par un professionnel une fois par an, afin de bénéficier de l’indemnisation de votre assurance en cas de sinistre.

 

Vérifier l’état des murs

Durant l’automne, vous devez toujours vous assurer de l’état des murs et des fondations de votre maison. Il est en effet important de relever les éventuelles fissures et de les boucher rapidement, car sous l’effet du gel et du dégel, le béton risque d’éclater et de causer des dommages importants, pour ne citer que l’infiltration d’eau.

Florian Marjolet Posté le 25 octobre 2018