On vous rappelle !


Paris - 19ème arrondissement

Chasseur d'appartement Paris 19

Quelques chiffres immobiliers

Paris 19ème*

28%

De propriétaires

61%

Ont moins de 45 ans

50%

Ont 9 ans ou moins d'ancienneté

50%

De familles

Années de construction

Nombre(s) de pièces

  • Studio
  • 2 pièces
  • 3 pièces
  • 4 pièces
  • 5 pièces et plus

* Sources INSEE 2016

Étude de votre projet
immobilier offerte !





Icône de chat L'avis de votre chasseur immobilier COSIM

  • Le 19ème arrondissement de Paris offre une réelle mixité sociale avec ses 35% de logements sociaux et des prix au m² les plus bas de Paris.
  • Les espaces verts sont au rendez-vous avec 2 des plus grands parcs de Paris : les Buttes-Chaumont et la Villette.
  • C’est un arrondissement dynamique qui a misé sur la vie culturelle développée à partir des années 90 dans le parc de la Villette.
  • L’insécurité des années 80-90 a progressivement disparu, on regrette la présence de trop grands complexes années 50-70.
Icône d'ampoule

Ce secteur est en pleine transition. Votre chasseur immobilier vous préconise les alentours des Buttes Chaumont en particulier au nord ainsi que les abords du canal de l'Ourcq.

Découvrez les bénéfices d'un chasseur immobilier

Chasseur Immobilier Paris 19

Icône information générale Votre chasseur d'appartement
vous informe sur Paris 19ème

Avec un revenu médian par habitant le plus faible des 20 arrondissements parisiens, le 19ème arrondissement offre aux ménages modestes une opportunité rare dans Paris de se loger. C’est également un secteur en pleine transition qui attire également les jeunes cadres. Le charme des ruelles du secteur Botzaris, la vie commerçante et animée autour de Pyrénées-Jourdain, la très sélect Butte Bergeyre ou encore les environs du canal de l’Ourcq repère pour les bobos. L’accès à la propriété est rare (28% de propriétaires) et les immeubles sont au 2/3 récents ou modernes.

Deux immenses espaces de verdure apportent un attrait considérable pour les familles. Le parc de la Villette propose des aires de jeux et des allées où il est agréable de faire du jogging ou du vélo. Le parc des Buttes-Chaumont est une invitation à la flânerie et la détente avec les allées qui serpentent autour de son lac et de ses vallons ainsi que ses superbes points de vue. La vie culturelle n’est pas en reste avec le choix de la rendre accessible à tous : la cité des Sciences et de l’Industrie et la cité de la Musique offrent à chaque visiteur un apprentissage simplifié et ainsi se passionner pour leurs expositions.

family

186 250 habitants

euro

19 750€ de revenu médian, le plus faible de Paris

clees

28% de propriétaires, taux le plus faible à Paris

crane-yellow

70% d’immeubles construits après 1946, pourcentage le plus élevé et le double de la moyenne parisienne

  • Villette
    C'est un des deux quartiers les plus recherchés de l'arrondissement avec Combat. Le plus grand bassin artificiel de Paris et le canal attirent une population variée appréciant les moments de partage lors de journées estivales ainsi que les nombreuses salles de spectacles environnantes.
  • Pont-de-Flandres
    Principalement composé du Parc de la Villette, il offre de nombreuses occasions de sorties en famille ou entre amis en plus des promenades bucoliques : la cité des sciences et de l’industrie avec ala Géode, le zénith de Paris ou encore la philharmonie de Paris.
  • Amérique
    Nommé en référence aux exportations en Amérique d'une partie des pierres extraites des carrières, on y trouve la très animée place des fêtes en pleine rénovation. C'est également le secteur du quartier de la Mouzaïa, recherché pour ses maisons pittoresques hébergées dans de nombreuses ruelles confidentielles.
  • Combat
    Peu de personnes savent que ce quartier est nommé en référence des combats d'animaux jusqu'au milieu du 19ème siècle. Il abrite le pittoresque parc des Buttes-Chaumont mais aussi deux secteurs les plus prisés de l'arrondissement : Botzaris et Pyrénées-Jourdain.
COSIM chasseur d'appartement 75019

Icône livre et plume Un peu d'histoire

Cet arrondissement englobait principalement 2 villages avant leurs annexions à Paris en 1860 avec l’enceinte de Thiers : Belleville et La Villette. Nommée « Savies » au 7ème siècle, les rois mérovingiens possédait une villa à Belleville avant que des terres soient cédées à des monastères par les capétiens. Des moulins à vent furent construits sur la colline. Ancienne terre de vignes, Belleville vit débarquer au 19ème siècle des ateliers et des fabriques. Elle était habitée par les ouvriers des carrières et quelques vignerons. La rue de Belleville constituait l’axe principal de la commune, elle reste célèbre pour avoir vu naître et grandir Edith Piaf, ainsi que le chanteur Eddy Mitchell.

Un village gallo-romain existait à l’antiquité dans le secteur de la Villette, sur la voie romaine menant en Flandres (actuelle avenue de Flandres). Les moines de la confrérie de Saint-Lazare dirigèrent ce village, à vocation agricole (culture du blé et de vigne), jusqu’au 18ème siècle. En 1802, Napoléon Bonaparte signe un décret ordonnant la création du réseau des canaux parisiens : le canal de l’Ourcq et le bassin de la Villette sont mis en service en 1808. En sus de l’apport de cette navigation, le chemin de fer arrive au milieu du 19ème siècle avec la ligne Paris-Est et la Petite Ceinture pour les marchandises. Réhabilités, les entrepôts Flandres et les entrepôts Villette témoignent de ce passé industriel.

Le Parc des Buttes Chaumont fut inauguré en 1867, aménagé sur l’espace d’anciennes carrières de gypse et de pierre meulières. Le choix d’un tel aménagement urbanistique découla de l’extension de la ville, qui mit un terme à l’activité d’extraction du gypse interdite à l’intérieur de Paris. Avant son aménagement en un parc paysager, le site était affligé d’une sinistre réputation avec au pied de la butte le gibet de Montfaucon utilisait jusqu’au 18ème siècle. Le lieu des exécutions laissa sa place à une décharge à ciel ouvert et devint également, avant l’ouverture des abattoirs de la Villette, le principal centre d’équarrissage parisien.

Les abattoirs de la Villette furent édifiés également en 1867 afin de remplacer les abattoirs parisiens existants. Ils se situaient à l’emplacement du Parc de la Villette actuel. En 1950, après des décennies d’usage intensif, un projet de rénovation est lancé qui n’aboutira jamais provoquant un scandale financier avant que la totalité des installations ne soient rasées. En 1991, le parc de la Villette est créé. De grands équipements destinés à dynamiser le quartier viennent s’y intégrer : la Cité des Sciences et de l’Industrie, la Cité de la Musique, la Grande Halle de la Villette, le Zénith et la Philharmonie.

Votre chasseur d'appartement Paris 19 étudie votre projet

Envoyer une demande