On vous rappelle !


Paris - 9ème arrondissement

Chasseur d'appartement Paris 9

Quelques chiffres immobiliers

Paris 9ème*

38%

De propriétaires

65%

Ont moins de 45 ans

61%

Ont 9 ans ou moins d'ancienneté

45%

De familles

Années de construction

Nombre(s) de pièces

  • Studio
  • 2 pièces
  • 3 pièces
  • 4 pièces
  • 5 pièces et plus

* Sources INSEE 2016

Étude de votre projet
immobilier offerte !





Icône de chat L'avis de votre chasseur immobilier COSIM

  • L’arrondissement attire de nombreux acquéreurs à la recherche d’une situation centrale, proche des quartiers d’affaires.
  • La vie culturelle et la qualité des établissement scolaires pour les familles sont également plébiscitées.
  • Sans oublier les commerces avec le très recherché secteur Saint-Georges/Martyrs.
  • On y trouve de nombreux immeubles Haussmanniens
  • Seuls points négatifs, le manque d’espaces verts et la présence importante des touristes dans la partie sud.
  • Les prix sont élevés avec une forte progression ces dernières années
Icône d'ampoule

Votre chasseur immobilier vous conseille les secteurs nord (Pigalle) et est (Montholon) où il reste encore de bonnes affaires à réaliser.

Découvrez les bénéfices d'un chasseur immobilier

Qualite chasseur appartement

Icône information générale Votre chasseur d'appartement
vous informe sur Paris 9ème

Situé sur la rive droite de la Seine, le 9ème arrondissement est peu étendu.

Quartier central, il est très bien desservi par les transports en commun, en particulier avec ses trois gares limitrophes (gare Saint-Lazare, gare du Nord, gare de l’Est). La circulation en voiture est elle difficile. La vie culturelle représente un attrait fort pour les jeunes cadres avec entres autres ses nombreux théâtres. Les commerces variés sont également un atout en particulier dans le secteur Saint-Georges/Martyrs.

L’arrondissement possédant peu d’espaces verts, différents programmes sont initiés afin de le « reverdir » un peu. Des arbres sont régulièrement plantés par la mairie en bordure d’artères. De la verdure, il y en a également un peu plus au Square d’Anvers qui a été rénové.

family

59 500 habitants

euro

33 250€ de revenu médian, soit sensiblement supérieur à la moyenne parisienne.

jeune

65% de – de 45 ans, taux le plus élevé avec le 2ème et le 10ème.

sablier

Flux de transactions important grâce une durée moyenne de résidence parmi les plus faibles de Paris, seulement dépassé par le 2ème arrondissement.

  • Saint-Georges
    Secteur hétéroclite avec à l’ouest sa zone d’affaire (Europe), au nord sa vie nocturne (Pigalle) et une ambiance plus familiale autour de Saint-Georges et trinité.
  • Chaussée d’Antin
    Les grands magasins règnent sur ce secteur avec de nombreux touristes étrangers qui viennent s’y presser chaque jour. Très peu d’habitations dans cette zone mais de superbes bâtisses raviront les amoureux d’architecture.
  • Faubourg Montmartre
    Ce quartier très animé est délimité au sud par les Grands Boulevards. Cette proximité explique le fait qu'il comprend un grand nombre de salles de spectacles avec la plus célèbre - la salle de music-hall des Folies Bergère. La mairie du 9ème arrondissement s’est installé dan un superbe hôtel particulier du 18ème siècle.
  • Rochechouart
    Quartier plus calme centré autour de la rue de Maubeuge avec le plus « grand espace vert de l’arrondissement, le square Montholon. Devenu très en vogue à la Belle Époque, le quartier possède plusieurs témoignages intacts de l'architecture de la fin du 19ème siècle.
COSIM-chasseur-dappartement-75009-1

Icône livre et plume Un peu d'histoire

Au Moyen-Age, la zone sud de l’arrondissement jusqu’aux contreforts de la butte Montmartre était marécageuse.
Les marais ont été asséchés au 14ème siècle.

À la fin du 17ème siècle, l’enceinte des « Fossés jaunes », qui délimitée Paris au niveau des grands boulevards, est démolie.

Les commerces commencent à s’installer dans le sud de l’arrondissement puis à s’étendre avec en nombre « auberges, guinguettes et cabarets » dans les quartiers Saint-Georges et Rochechouart.

La construction de l’enceinte des « Fermiers généraux » à la fin du 18ème siècle inclus pleinement ce secteur dans Paris ce qui va permettre le développement de l’habitat. D’abord centré autour du quartier St Georges au début du 19ème siècle puis sur l’ensemble de l’arrondissement dans la seconde partie du siècle.

Le pic de population est atteint en 1900 (124 000 habitants) avant de décroître plus particulièrement entre 1950 et 1990 pour se stabiliser.

Suite à l’édification de l’enceinte de Thiers, les limites administratives du 9ème arrondissement ont été fixées en 1860 simultanément au découpage de Paris en 20 arrondissements.

Au lendemain de la première guerre mondiale, les banques et les assurances s’installent, les grands magasins s’agrandissent et se développent.

Votre chasseur d'appartement Paris 9 étudie votre projet

Envoyer une demande