On vous rappelle !


Chasseur d'appartement paris 3

Paris - 3ème arrondissement

Chasseur d'appartement Paris 3

Quelques chiffres immobiliers

Paris 3ème*

34%

De propriétaires

62%

Ont moins de 45 ans

61%

Ont 9 ans ou moins d'ancienneté

39%

De familles

Années de construction

Nombre(s) de pièces

  • Studio
  • 2 pièces
  • 3 pièces
  • 4 pièces
  • 5 pièces et plus

* Sources INSEE 2016

Étude de votre projet
immobilier offerte !





Icône de chat L'avis de votre chasseur immobilier COSIM

  • Le 3ème arrondissement est aussi cosmopolite qu’animé avec sa communauté gay, hébraïque ou encore chinoise qui se côtoient.
  • Sa renommée (« Le Marais ») et son emplacement central dans Paris en fait le choix numéro 1 des investisseurs qui ciblent un besoin de location à la journée ou en saisonnier.
  • L’arrondissement est très construit avec peu d’espaces verts ce qui freine les familles à y rester.
  • Les prix croissants suivent une diagonale du Nord-Ouest au Sud-Est.
Icône d'ampoule

Votre chasseur immobilier vous conseille le quartier Arts-et-Métiers pour ces prix encore raisonnable (en étant sélectif sur le bâti) mais également le nord du quartier des Enfants-Rouge qui bénéficie de la réhabilitation de la place de République et de l’attrait depuis quelques années pour le Sud du 10ème arrondissement.

Découvrez les bénéfices d'un chasseur immobilier

Chasseur Immobilier Paris 3

Icône information générale Votre chasseur d'appartement
vous informe sur Paris 3ème

Du nord de la place des Vosges à la porte Saint-Martin en passant par le carreau du temple, le 3ème arrondissement est le plus habité des 4 premiers arrondissements de Paris. Traversé par 2 lignes de métro (3 et 11) et 2 autres en périphérie (8 et 9), le maillage des transports est cohérent avec en complément ses quelques lignes de Bus dont la très recherché 96.

De nouvelles activités se développent depuis plusieurs années. Culturellement avec l’ouverture d’un grand nombre de galeries d’art mais aussi avec l’arrivée de jeunes créateurs de mode. Le manque d’espaces verts se fait sentir dans ce secteur très urbain.

family

34 750 habitants

euro

31 500€ de revenu médian, soit sensiblement supérieur à la moyenne parisienne.

sablier

Flux de transactions important grâce une durée moyenne de résidence la plus faibles de Paris.

house-yellow

65% de studio et 2 pièces, une surreprésentation des petites surfaces avec des constructions anciennes datant très majoritairement d’avant 1919.

  • Arts-et Métiers
    Situé au Nord Ouest de l’arrondissement, c’est le secteur le moins « recherché » actuellement. Avec ses grands boulevards au Nord et coupé par les rues de Turbigo et Réaumur, les petites ruelles « calmes » sont rares. C’est un quartier originellement manufacturier et le plus ancien quartier asiatique de Paris.
  • Enfants-Rouge
    Tirant son nom de l’Hôpital des Enfants-Rouge devenu depuis le célèbre marché des Enfants-Rouge, c’est un quartier animé qui a pris de la valeur depuis la réhabilitation de la place de la République. De nombreux petits commerces s’y sont installés, en particulier de raffinés commerces de bouche.
  • Archives
    Situé au Sud Est de l’arrondissement, ce secteur regorge de bâtisses historiques. Le couvent des Minimes en fait parties mais également de nombreux hôtels particuliers comme l’Hôtel de Rohan et l’Hôtel de Soubise qui abritent une partie des Archives nationales. C’est le quartier le plus recherché.
  • Saint-Avoye
    ce secteur est nommé en l'honneur d'Avoye de Sicile, martyre du IIIe siècle. Perdu au milieu de magnifiques immeubles chargés d’Histoire, le jardin Anne-Frank est une curiosité. Quartier vivant, on y retrouve quelques passages dont le passage Sainte-Avoie qui relie la rue du Temple à la rue Rambuteau.
COSIM-chasseur-dappartement-75003

Icône livre et plume Un peu d'histoire

Avant l’arrivée des templiers, le 3ème arrondissement était une zone marécageuse inhabitable où seule une abbaye (St-Martin des Champs) avait osé s’y installer. Grâce aux richesses tirées des croisades, les templiers construisent une « petite ville » fortifiée en achetant de nombreux terrains qu’ils mettent en culture avant de clore l’ensemble : c’est l’enclos du temple.

Il faut attendre Charles V (XIVe siècle) pour que le 3ème arrondissement soit rattaché à Paris et démarrent son développement. Charles V souhaite s’installer à l’Hôtel Saint-Paul ce qui l’oblige a élargir vers l’est les fortifications de Paris en incluant les marais alentours. C’est alors que une période d’urbanisation importante qui voit la construction de l’Hôpital des Enfants Rouges, fondé en 1534 (devenu « marché des Enfants Rouges). Les projets s’enchainent, après la place royale (actuelle place des Vosges), Henri IV souhaite créer la place de France (angle actuel de la rue de Bretagne et de la rue de Turenne) sorte d’hémicycle rayonnant dans le quartier. Son projet ne voit pas le jour suite à son assassinat.

Suite au départ de la cour à Versailles, la grande bourgeoisie s’exile vers l’ouest ce qui permet à l’activité artisanale et commerciale de renaitre. Reconnus au XIXe et XXe siècles pour son industrie de vêtements et cuirs, cette période voit la création du Carreau de Temple (1863), lieu de transactions entre les marchands du Temple et les fripiers des rues.

Très peu touchés par les bouleversements de l’urbanisme d’Haussmann, le 3e arrondissement a conservé son aspect et sa densité de vieux quartier de Paris.

Votre chasseur d'appartement Paris 3 étudie votre projet

Envoyer une demande