On vous rappelle !


Commune Boulogne-Billancourt

Boulogne-Billancourt

Chasseur d'appartement Boulogne-Billancourt

Quelques chiffres immobiliers

Boulogne-Billancourt*

44%

De propriétaires

61%

Ont moins de 45 ans

44%

Ont 9 ans ou moins d'ancienneté

51%

De familles

Années de construction

Nombre(s) de pièces

  • Studio
  • 2 pièces
  • 3 pièces
  • 4 pièces
  • 5 pièces et plus

* Sources INSEE 2016

Étude de votre projet
immobilier offerte !





Icône de chat L'avis de votre chasseur immobilier COSIM

  • Commune la plus peuplée des Hauts-de-Seine avec 120 000 habitants, on l’assimile parfois au 21ème arrondissement de Paris au regard de sa densité et de son attractivité avec un prix au m² flirtant la barre des 10 000€.
  • Cette ville possède une véritable diversité sociale et une offre immobilière variée : un nord bourgeois et son architecture « haussmannienne », un sud plus mixte historiquement ouvrier et ses immeubles modernes.
  • Labellisée « ville d’art et d’histoire », Boulogne Billancourt soigne son patrimoine historique et culturel qui, conjugué à sa proximité du Bois de Boulogne, attire les jeunes actifs et familles aux portes de Paris.
  • Les transports en commun sont nombreux mais ne masquent pas la difficulté de rejoindre rapidement le centre de Paris. Embouteillages et métros peu efficients avec une ligne 9 qui serpente dans le 16ème et une ligne 10 « secondaire ».
Icône d'ampoule

Afin de dénicher encore des biens à fort potentiel, votre chasseur immobilier vous conseille le secteur commerçant et animé de Marcel Sembat.

Découvrez les bénéfices d'un chasseur immobilier

Chasseur immobilier Boulogne Billancourt

Icône information générale Votre chasseur d'appartement
vous informe sur Boulogne-Billancourt

Boulogne-Billancourt possède un caractère très urbain avec très peu de grands espaces verts. Le Bois de Boulogne limitrophe offre un poumon vert à cette ville très bâtie. Ceci ne l’empêche pas d’attirer les familles grâce à son offre sportive et culturelle (musées, théâtres, salles de spectacles…) mais aussi à la qualité du secteur scolaire. Les transports collectifs sont nombreux (bus, métros, tramway) pour rejoindre Paris ou le secteur de La Défense.

Terre d’attractivité économique, de nombreuses entreprises s’y sont installées proposant près de 90 000 emplois. Ce chiffre est en constante progression et s’ajoute au dynamisme des créations d’entreprises avec près de 3000 par an. Traditionnellement ouvrier dans le quartier Billancourt, la ville est composée d’une majorité de diplômés de l’enseignement supérieur (64%).

family

120 050 habitants

euro

32 460€ de revenu médian

house-yellow

Près de 50% de studio/2 pièces

family

51% de familles, pourcentage faible pour les Hauts-de-Seine

  • Parchamp-Albert Kahn
    Au Nord-Ouest de la ville, c’est le cœur historique de Boulogne. Longé par la Seine, ce quartier abrite le parc Edmond-de-Rothschild tout en profitant des grands espaces du Bois de Boulogne. La culture est bien représentée avec le Théâtre de l'Ouest parisien et le musée départemental Albert-Kahn. Sans oublier la vie de « village » autour de l’église Notre-Dame de Boulogne.
  • Prince Marmottan
    En lisière du bois de Boulogne, c’est le quartier le plus prisé de Boulogne-Billancourt. Il héberge le quartier du Parc des Princes qui fut érigé sous Haussmann mais aussi de nombreux hôtels particuliers ainsi que de nombreuses voies privées. La station L10 Boulogne Jean Jaurès et ses commerces de bouche et de proximité offrent un attrait supplémentaire à ce secteur.
  • Centre ville
    Quartier vivant et dynamique, il offre de nombreux commerces aux abords du boulevard Jean Jaurès et grâce à sa Grand-Place bordée par le centre commercial « les passages ». On y retrouve également de nombreux loisirs culturels : cinéma grand public, cinéma art et essai, musée des années 30, médiathèque… L’immobilier est disparate entre les immeubles post années 2000, le semi-récent et l’ancien.
  • Silly-Galliéni
    C’est le quartier le plus peuplé de Boulogne-Billancourt. Plus résidentiel et moins commerçant, il compte de nombreuses résidences construites dans les années 50-70. Sa situation proche du centre et des transports ainsi que ses prix plus doux attirent de jeunes actifs.
  • République - Point du jour
    Aux abords de Paris, le quartier accueille de nombreux sièges d’entreprises. La population est assez dense avec de grandes résidences ainsi que des logements sociaux. Parmi ces résidences, la célèbre résidence « Le Point du Jour » bâtie par Fernand Pouillon à l’emplacement de l’usine du motoriste Salmson. Les commerces sont nombreux sur le boulevard Jean Jaurès.
  • Billancourt - Rives de Seine
    Quartier citadin aménagé au 19ème siècle, il a ensuite abrité sur une grande partie les usines Renault. On y retrouve la grande cité HLM du Pont de Sèvres ainsi que l’éco quartier du Trapèze. Une offre de loisirs conséquents est proposée aux habitants : piscine, patinoire et courts de tennis.
COSIM chasseur d'appartement 92100

Icône livre et plume Un peu d'histoire

Jusqu’au 12ème siècle, le territoire de Boulogne est une campagne partagée entre les seigneuries d’Auteuil et de Saint-Cloud. Par la suite, le village doit son attractivité à la volonté de Philippe IV le Bel de susciter un pèlerinage raccourci à celui de Boulogne-sur-Mer. Au retour du mariage de sa fille en 1308 au sanctuaire de Boulogne-sur-Mer, le roi fait rechercher un terrain proche de la capitale et propice à l’édification d’une église dédiée à la Vierge. Le village des Menus fut choisi avec le symbole de la Seine s’y étalant comme un bras de mer. Son fils Philippe V posa la première pierre de l’Eglise, plus connue ce jour sous le nom de « Notre-Dame de Boulogne ». Le pèlerinage de Boulogne-sur-Seyne était né.

Il faut attendre la fin du 17ème siècle pour que la population de Boulogne-la-Petite dépasse les quelques dizaines puis les quelques centaines de personnes. En 1660, Louis XIV crée une route pavée, actuelle avenue Jean-Baptiste-Clément, permettant à la cour de relier Versailles. Les courtisans confient leur linge aux blanchisseurs qui s’établissent à chaque entrée du village. Boulogne devient également un lieu de villégiature pour la noblesse fuyant un Paris surpeuplé. En 1790, le village s’agrandit jusqu’à la rive droite et devient Boulogne-sur-Seine. La population compte moins de 3000 habitants.

Très à la mode au milieu du 19ème siècle, la ville s’urbanise rapidement en se voyant retirer le secteur Longchamp avant de s’agrandir avec le Parc des Princes aménagé par Haussmann et le quartier de Billancourt. Mais c’est seulement en 1926 que la ville prendra son nom définitif de Boulogne-Billancourt. La guerre de 1870 ruine Boulogne qui va renaitre encore plus fort avec l’essor de l’industrie. Le cinéma avec le studio Eclipse, l’aéronautique avec les avions Farman (futur Air France) et bien sûr l’automobile avec Renault. Cette époque de 1870 à 1914 voit la démographie exploser passant de 15 000 à 70 000 habitants.

La guerre fait basculer la ville dans l’effort de guerre industrielle et la transforme en banlieue ouvrière dans l’entre deux guerres. Dans les années 30, sous l’impulsion d’André Morizet, l’architecture typique de cette décennie se développe et modernise la ville où s’épanouit le cinéma français. Durant la seconde guerre mondiale, la mairie devient un lieu de déportation et voit également la création des studios de Boulogne au milieu de la censure. La fin de la guerre marque la création de grands ensembles immobiliers portés par des architectes de renom (Pouillon, Portzamparc et Nouvel). Après le soubresaut industriel avec la nationalisation des usines Renault, la ville est aujourd’hui reconvertie dans le tertiaire.

Votre chasseur d'appartement Boulogne-Billancourt étudie votre projet

Envoyer une demande